L’extrait standardisé de gattilier contre les jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos concerne, en France, 7 à 10% de la population et peut conduire à des troubles dépressifs graves car les impatiences et agitations des jambes au moment du coucher peuvent totalement empêcher et perturber le sommeil.

Le traitement conventionnel utilise des médicaments dits « anti-prolactine » qui ne sont pas dénués d’effets secondaires et collatéraux.

Une étude allemande, à Magdeburg, vient de montrer que le gattilier avait des effets anti-prolactine conduisant dans 75% des cas à la disparition complète ou partielle des symptômes. Dans tous les cas, on constatait une amélioration. et une réduction de leur sévérité.

A notre connaissance et pris aux doses recommandées, cet extrait n’a pas d’effets secondaires: un comprimé le soir semble suffisant et peut sans problème être doublé si besoin.

L’huile d’onagre, le zinc et les vitamines du groupe B ayant également des effets « anti-prolactine », on peut conseiller, en association, « onagre 1300 » une capsule, une à deux fois par jour, un comprimé « vitamine B complexe« , ou un comprimé « complexe zinc » ainsiqu’un comprimé « complexe magnésium » le soir afin d’améliorer les résultats.

Publié dans Jambes | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur L’extrait standardisé de gattilier contre les jambes sans repos

Les commentaires sont fermés.