Asthme, allergies et vitamine C

Extrait de « Vitamine C pour tous et pour la vie »
Du docteur Dominique RUEFF
Editions Jouvence, en vente sur notre site (4,45 €)

 

Par ses effets « antihistaminiques » la vitamine C est un antiallergique. Tous les allergiques chroniques devraient en prendre d’autant qu’une étude française récente a montré qu’au moins 20% des sujets allergiques présentaient des taux très bas de vitamine C. La quercétine est un flavonoïde antioxydant qui renforce la résistance aux allergies respiratoires et digestives. On la trouve dans les magasins de diététique et pharmacies spécialisées. Elle inhibe également la libération d’histamine. D’autres nutriments comme le zinc, le manganèse ou les huiles dites « oméga-6 » leur seront très favorables avec des régimes dits « hypotoxiques » où les dérivés de la plupart des céréales et les produits laitiers seront fortement diminués voir éliminés. Le jus d’orange matinal favorise parfois les allergies (et infections ORL de la petite enfance) et il est préférable de le remplacer par un peu de poudre de vitamine C aromatisée naturellement dans un peu d’eau.

Selon une petite étude publiée publiée dans « Archives of Pediatric and Adolescent Medicine »[i], la vitamine C pourrait réduire la fréquence des crises asthmatiques provoquées par l’exercice physique. Selon cette étude conduite chez vingt asthmatiques âgés de 7 à 28 ans, une dose élevée unique de vitamine C (2.000 milligrammes) prise avant l’exercice prévient l’asthme chez 9 patients et  réduit sa sévérité chez 2 autres patients.


[i] « Archives of Pediatris and Adolescent Medicine », avril 1997, 151 : 367

Publié dans Conseils santés | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Asthme, allergies et vitamine C

Les commentaires sont fermés.